Coup de cœur pour les bématistes

Categories: News // Tags: , .

Avr 2, 2019 // By:Philippe // No Comment

Dans l’antiquité grecque, « les bématistes [avaient] pour tâche de mesurer de longues distances en comptant leurs pas » (…). Au IVème siècle avant notre ère, Alexandre le Grand emporta avec lui quelques bématistes dans sa campagne d’Asie qui l’emmena jusqu’aux frontières de l’Inde actuelle. Ce sont alors des trajets de plusieurs milliers de kilomètres que ces marcheurs géomètres eurent à mesurer. (…) La démesure de leur entreprise est insensée. Et pourtant, leurs résultats sont d’une précision remarquable : moins de 5% d’écart en moyenne entre leurs mesures et les distances réelles que l’on connaît aujourd’hui ! »*

Alors, vive le bématisme ! Surtout si l’on considère que d’avoir plusieurs gps dans un groupe de randonneurs signifie le plus souvent autant d’indications contradictoires tant pour la distance parcourue que pour le dénivelé final cumulé.
Nous proposons donc de nommer, à chaque randonnée, un ou deux bématistes chargés de trancher entre les gps… Qui se porte volontaire ? Il aura droit à un pot de miel (peut-être)…

Ce coup de cœur est aussi un petit clin d’œil aux amoureux des maths qui randonnent parmi nous, et à un ancien Ours géomètre qui assura longtemps pour notre association l’ancien site Internet des Ours de Glandasse (ils se reconnaîtront).

* source : Mickaël Launay, Le grand roman des maths (de la préhistoire à nos jours), coll. J’ai lu
Un merveilleux petit livre que nous recommandons vivement et où il est précisé aussi un peu plus loin que les bématistes égyptiens comptaient, eux, les pas des chameaux, particulièrement réguliers et fiables, plutôt que ceux des humains, aussi entraînés soient-ils après quelques dizaines de milliers de coudées parcourues.

About Philippe

Browse Archived Articles by Philippe

Related

Sorry. There are no related articles at this time.