22 sentiers de randonnée entretenus par les Ours de Glandasse

Juil 7, 2017 // By:Philippe // No Comment

Tout autour de Die, un certain nombre de circuits de randonnée pédestre sont particulièrement attachés à l’histoire de notre association. Vous les retrouverez d’ailleurs dans notre topoguide, récemment réédité et mis à jour (2017).

Ces circuits sont variés tant en longueur qu’en difficulté, il y en a pour tous les goûts, toutes les saisons, tous les niveaux. Citons par exemple :

  • La Belle Justine, moins de 10 km pour 420 m de dénivelé et 3h30 environ de randonnée facile ;
  • Le Pas de Sagatte, 12 km pour un faible dénivelé (moins de 200 m) et 4h30 de randonnée peu difficile ;
  • Le Col de Vassieux, 14,5 km, dénivelé plus de 900 m, 5 heures, moyennement difficile ;
  • Le But Saint Genix, 19,5 km, dénivelé proche de 1100 m, 6h30 de marche, niveau assez difficile ;
  • Glandasse Le Dôme, 20 km, plus de 1400 m de dénivelé, 6h30 de marche, randonnée difficile.
But Saint Genix, élagage en cours…

Pour connaître ces circuits, n’hésitez pas à vous procurer notre topoguide, disponible auprès de plusieurs commerçants à Die. Cartes, tracé, explications et commentaires sont regroupés sous la forme de fiches transportables en papier résistant, une par randonnée. Pour une liste complète des boucles présentées, cliquez ici.

Les Ours de Glandasse participent à l’entretien
de ces 22 sentiers

Chaque année et surtout après les éventuels méfaits de l’hiver (neige, pluies, vents…) mais aussi en raison de la vigueur du printemps (buis ou branches diverses venant gêner le passage des randonneurs), des membres bénévoles de l’association parcourent les sentiers équipés de sécateurs, scies et autres outils. Ils sont chargés de leur entretien et établissent aussi ensuite une fiche d’entretien (un état des lieux).
C’est toute une campagne pour inspecter, élaguer, nettoyer les 22 sentiers de montagne qui nous incombent. Des parcours en bon état, agréables, sans danger, voilà l’objectif.

 

 

Un peu d’expérience est nécessaire : tailler ici, raccourcir telle branche ou racine réellement dangereuse, éloigner pierres et autres obstacles, corriger les méfaits des bourrasques, mais cependant veiller à ce que la vie végétale continue de retenir la terre, laisser vivre aussi la nature, voilà l’équilibre à trouver. C’est pourquoi, si le sécateur et la scie sont nécessaires, l’observation est indispensable.

Si besoin, pour des interventions plus lourdes, on s’en remet à la fructueuse coopération avec le Parc et l’ONF auxquels sont signalées les détériorations importantes. En cas de besoin, nous revenons donner un coup de main pour une action commune.

Nous n’allons pas à reculons pour ce travail qui nous incombe, et dont nous sommes fiers, au contraire. C’est dans la bonne humeur, en petites équipes efficaces, fraternelles et amicales, que nous nous rendons utiles. Si le travail s’y rajoute, ça reste de la randonnée, un bon contact avec la nature… Pour preuve le diaporama qui précède…

Et puis, c’est notre intérêt, car qui aime à parcourir tous ces sentiers ?

About Philippe

Browse Archived Articles by Philippe

Related

Sorry. There are no related articles at this time.